Site web du Cabinet Financier Colomer

Site web du Cabinet Financier Colomer
http://www.cabinet-financier-colomer.com

mercredi 14 décembre 2011

La FNAIM anticipe une baisse des prix de l'immobilier ancien en Ile-de-France en 2012 :


La Fédération nationale des agents immobiliers confirme un tassement des prix de l'immobilier en Ile-de-France en cette fin d'année. "En juillet 2011, les prix étaient de 22 % supérieurs à juillet 2010, or, cette hausse sur un an n'était plus que de 17 % en septembre", observe Pierre-Antoine Menez, le vice-président de la FNAIM-Ile-de-France. En outre, les agents immobiliers constatent un allongement des délais de vente et une augmentation des stocks. Il faut désormais compter 60 jours en moyenne pour vendre son bien à Paris, contre 54 au 1er semestre. Pour la petite et grande couronne, le délai moyen de vente est passé de 62 à 76 jours. Dans cette zone, les professionnels craignent également que la suppression du PTZ+ dans l'ancien entraîne un blocage des achats des primo-accédants qui représentent traditionnellement la plus grosse partie des transactions. De façon générale, la FNAIM anticipe une baisse des prix pour 2012 sans pour autant s'avancer à donner un ordre de grandeur précis.

lundi 28 novembre 2011

Nouveau site !!

Voici la version 2 du site du Cabinet Financier Colomer : une présentation plus dynamique, un nouvel onglet sur l'immobilier en Floride et plus de mises à jour de la page actualités...


Il va encore évoluer dans les prochaines semaines. Bonne visite !!



mardi 22 novembre 2011

L'immobilier en Floride


La région d’Orlando :
-        Augmentation de la population de 28 % entre 2000 et 2010.
-         Première destination touristique des USA : 50 millions de visiteurs du monde entier par an.
-         2e université du pays en taille, 2e centre de congrès des USA après Las Vegas.
-        Création d’un pôle médical avec plusieurs hôpitaux et des centres de recherche : « Médical City ». 30 000 emplois à terme.
-        Revenus moyens des ménages comparables à ceux de la région de Montpellier pour des prix de l’immobilier 4 fois moins chers.

Vous trouverez ci-dessous des présentations de la région (en Anglais).

N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous présentions différentes maisons. Nous serons votre unique interlocuteur en France. 

Plus d'informations sur la page dédiée à l'immobilier en Floride...





 

mardi 4 octobre 2011

Nouveau programme en nue propriété « Vert Village » PAYS GENEVOIS - VALLEIRY

Au bord du lac Léman, adossé aux contreforts des Alpes et du Jura, le Pays Genevois occupe une position stratégique au cœur des échanges de trois pays : la France, la Suisse et l’Italie. L’infrastructure autoroutière est particulièrement développée et permet de relier aisément Lyon, Paris, la Savoie, les principales villes suisses et l’Italie. L’aéroport international de Genève et le tracé du TGV complètent cette remarquable facilité d’accès qui permet au Pays Genevois de rayonner bien au-delà de ses frontières.
Chaque jour, 500 000 passages sont enregistrés à la frontière, dont plus de 70% à caractère professionnel. Cet essor est porté par la place particulière qu’occupe Genève sur le plan international.
Associant 2 départements français, l’Ain et la Haute-Savoie et 2 cantons suisses, Genève et Vaud, l’agglomération du Pays Genevois regroupe 860 000 habitants et 385 000 emplois. La forte dynamique territoriale s’appuie sur un contrat transfrontalier de métropolisation, le Projet d’Agglomération franco-valdo-genevois qui prévoit de multiples aménagements : projets routiers et ferroviaires pour mieux gérer la mobilité, construction de logements durables, maîtrise de l’étalement urbain et répartition des pôles d’emplois par une valorisation des sites locaux. En 2030 les perspectives de développement sont de 200 000 habitants et 100 000 emplois supplémentaires.
A quelques kilomètres de la Suisse et du lac Léman, Valleiry occupe une position rare au carrefour des axes Genève, Annecy et Bellegarde qui lui permet de préserver son âme aauthentique tout en bénéficiant des atouts de la prospérité économique de la région et d’une rare qualité de vie entre lacs et montagnes.
Situé à 24  km de Genève et à quelques minutes de la frontière,  « Vert Village » est à proximité immédiate du centre-ville commerçant et de la gare de Valleiry.
D’une architecture contemporaine de style savoyard, la résidence propose des prestations de qualité associées au label BBC. Les 21 appartements du 2 au 4 pièces, sont tous proposés avec balcon ou jardin privatif, au cœur d’un espace arboré. « Vert Village » privilégie confort et respect de l’environnement dans un esprit nature qui illustre bien cette commune.
• Genève à 24 km
• Aéroport international de Genève à 27 km
• Saint-Julien-en-Genevois à 12 km
 Façades en enduit ton pierre et ocre et parement décoratif
 Toitures en pentes, tuiles brun rouge
 Garde-corps en serrurerie
 Sol en grès émaillé dans l’entrée et le séjour
 Salle de bains : baignoire acrylique et radiateur sèche-serviettes
Prix moyen de la pleine propriété : 3627 € /m2, T2 en nue propriété à partir de 99 000 €, parking inclus.




lundi 3 octobre 2011

Lancement du fonds Carmignac Emerging Patrimoine

L’approche diversifiée de Carmignac Gestion appliquée aux pays émergents :
Carmignac Emerging Patrimoine est un fonds diversifié ayant pour objectif de profiter des perspectives offertes par les marchés émergents. Dans un contexte marqué par un ralentissement durable de l’activité
dans le monde développé, ce fonds a pour vocation de faciliter l’accès aux opportunités qu’offrent la croissance domestique à long terme et des finances publiques solides dans les pays neufs par le biais d’une allocation d’actifs souple et dynamique.

Carmignac Emerging Patrimoine vise à élargir l’accès aux marchés émergents grâce à une diversification tant
géographique qu’à travers les trois composantes, taux, actions et devises de cet univers d’investissement large. Ce dernier offre un gisement obligataire et de sociétés cotées constamment enrichi par le développement des besoins de financement public et privé.

* Un savoir‐faire unique en matière de gestion de conviction

Fidèle à ses thématiques d’investissement privilégiées, dont au premier chef l’amélioration du niveau de vie dans les zones émergentes et les besoins induits en matières premières, Carmignac Gestion a développé un savoir‐faire unique en matière de gestion flexible pour mettre en œuvre ses convictions de long terme et maîtriser la volatilité à court terme.

A l’instar de l’ensemble des fonds de la gamme, la sélection des valeurs de Carmignac Emerging Patrimoine est opérée à partir d'un scénario macroéconomique global, allié à une analyse approfondie des entreprises et des risques pays. Principal moteur de performance, la construction du portefeuille est associée à une gestion rigoureuse des risques macroéconomiques. L’allocation tactique passe par une gestion active des risques tant actions que de taux et de change. L’exposition au risque actions peut varier de 0 à 50 %. La sensibilité taux est graduée sur une échelle de – 4 à + 10. La partie devise est également gérée activement afin de profiter de l’appréciation des monnaies locales ou de se prémunir contre le risque de dépréciation.

Le fonds est disponible en compte titres et sur certains contrats d'assurance. N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements.

jeudi 1 septembre 2011

Point sur les marchés

Point de Gestion par Lazard

" La forte baisse des marchés actions s’explique par la conjonction d’inquiétudes sur différents plans. Premièrement il s’agit de la conjoncture macroéconomique, avec des statistiques décevantes faisant craindre, principalement aux Etats-Unis, une rechute en récession.
Deuxièmement, les dettes de l’Espagne et de l’Italie ont également été attaquées, ce qui a fait craindre que la situation en Europe devienne incontrôlable. Troisièmement, le débat sur le relèvement du plafond d’endettement aux Etats-Unis a donné l’image d’une classe politique pas à la hauteur et d’un processus de décision paralysé, causes principales du downgrade par S&P.
Sur le premier point, il nous semble que les derniers chiffres décevants reflètent l’impact plus ou moins retardé des deux chocs négatifs qui ont pesé sur l’économie mondiale, à savoir l’augmentation du prix du pétrole et, les perturbations des chaînes de production suite au tremblement de terre du Tohoku au Japon. L’activité devait se redresser durant la deuxième partie d’année, une fois ces chocs absorbés. Les données concernant le mois de juillet aux Etats-Unis confirment d’ailleurs ce scénario, mais le choc de confiance, avec notamment des indices d’activité en nette baisse, jette un doute sur celui-ci. Pour autant, nous pensons, confortés en cela par des inscriptions au chômage quasi stables aux Etats-Unis, que ce choc n’a pas suffi à enrayer l’amélioration de la conjoncture.
Concernant le deuxième point, l’Italie et l’Espagne, bien que fragiles, présentent des situations différentes. Si le niveau de la dette au PIB est élevé, le budget italien présente un excédent primaire en 2011. En Espagne, malgré une rigueur budgétaire importante, le pays affiche une croissance légèrement positive. Par ailleurs, le gouvernement envisage de passer une limite constitutionnelle pour les déficits budgétaires des administrations centrales et locales, mesure soutenue par l’opposition. La décision de la BCE d’intervenir sur les marchés pour lutter contre les spéculations sur les dettes de ces pays a permis d’enrayer l’envolée des spreads.
Sur le dernier point, il est clair que le niveaux actuel de déficit n’est pas tenable. L’opposition tenace des républicains de la chambre des représentants a compliqué les négociations pour aboutir sur un accord a minima qui reporte la question à la suite de l’élection présidentielle. Celle-ci devrait permettre de donner plus de clarté et au parti vainqueur de choisir une stratégie plus claire reposant sur des coupes de dépenses en cas de victoire des républicains ou d’augmentations d’impôts en cas de victoire des démocrates. Par ailleurs, la réserve fédérale s’est engagé à maintenir une politique monétaire extrêmement accommodante pour encore deux ans.
Il est clair que la crise de confiance de cet été va entraîner davantage de rigueur budgétaire en Europe et aux Etats-Unis, ce qui va peser sur la croissance en 2012. Pour autant, le résultat devrait être plutôt celui d’une croissance très modérée qu’un nouveau basculement en récession, les mesures annoncées aux Etats-Unis n’étant pas suffisantes à faire chuter l’activité en récession. L’impact sur les profits des entreprises devrait être limité, la moindre croissance étant en grande partie compensée par des coûts salariaux modérés par un contexte de chômage élevé. La valorisation est toujours très intéressante. A moins de neuf fois les résultats prospectifs douze mois, les marchés actions européens nous semblent offrir des opportunités très intéressantes. "

samedi 6 août 2011

Commentaire de Franklin Templeton sur la crise actuelle

Concernant la crise actuelle, voici le commentaire de Michael Hasenstab, PhD, au sujet de la résolution du plafond de la dette américaine et des déséquilibres budgétaires chroniques :

·         Nous pensons que le risque de déclassement de la note de solvabilité des États-Unis existe encore. Certaines agences de notation ont appelé à d'importantes réformes des prestations sociales, un aspect qui n'a pas vraiment été traité dans l'accord final et qui explique une partie de la correction des marchés financiers après l'annonce de la résolution.  
·         La dégradation des statistiques économiques américaines a également pesé sur les marchés financiers ces derniers temps. Aujourd'hui, nous ne sommes pas surpris par ce que nous considérons comme un moment de faiblesse compte tenu de la violence de la récession et de l'ampleur du désendettement nécessaire. La reprise économique américaine semble vouée à se poursuivre et la perte de vitesse récemment constatée sur les marchés est à notre avis exagérée.